PLF 2022: Les principaux chiffres du budget de l’État

Structure du Budget de l'État

Le montant total des charges s’établit à 519,2MMDH en 2022 contre 476MMDH en 2021 soit une augmentation de 9,07%. Il se réparti comme suit :

Le montant total des ressources s’élève à 460,6MMDH en 2022 contre 432,1MMDH en 2021 soit une augmentation de 6,61%. Il se réparti comme suit :

Evolution des ressources et des charges de l'Etat

Dépenses

Dépenses du budget général (hors amortissement de la dette publique à moyen et long termes)

Les dépenses du budget général sont réparties comme suit :

Dépenses de fonctionnement
Dépenses du personnel
Dépenses de matériels et dépenses diverses (MDD)
Charges Communes-Fonctionnement

Le montant des crédits prévus en 2022 au titre des Charges Communes-Fonctionnement s’élève à 27,7MMDH contre 24,5MMDH pour l’année 2021, soit une augmentation de 3,2MMDH ou 13,13%.


Ces crédits dont destinés à couvrir, essentiellement, la charge de compensation, certaines dépenses liées aux régimes de retraite et à la prévoyance sociale, ainsi que les allocations, rentes et pensions diverses.

Dépenses d'investissement

Le montant des crédits de paiements prévus au titre des dépenses d’investissement s’élève à 87,40 milliards de dirhams contre 77,2 milliards de dirhams en 2021, soit une augmentation de 13,21%.

Dépenses relatives aux intérêts et commissions de la dette publique

Les crédits inscrits au titre des intérêts et commissions de la dette publique s’élèvent à 29,07MMDH pour l’année 2022 contre 28,67MMDH pour l’année 2021, soit une augmentation de 395,5MDH ou 1,38%.

Dépenses des services de l’État Gérés de Manière Autonome

Les dépenses prévisionnelles des services de l’État Gérés de Manière Autonome pour l’année 2022 s’établissent à 2,1MMDH. Elles se présentent comme suit :

Dépenses des comptes spéciaux du trésor

Les prévisions des charges des comptes spéciaux du Trésor, pour l’année 2022 et leur évolution par rapport à l’année 2021 se présentent conformément au tableau ci-après :  

Dépenses relatives aux amortissements de la dette publique à moyen et long termes

Les crédits inscrits en 2022 au titre des amortissements de la dette publique s’élèvent à 61,1MMDH contre 48,9MMDH pour l’année 2021, soit une augmentation de 12,1MMDH ou 24,81%. Ils se répartissent comme suit :


19,3
MMDH au titre de la dette extérieure, en augmentation de 190,68% ;


41,8
MMDH au titre de la dette intérieure, en diminution de 1,24% .

Recettes

Recettes du budget général (hors produit des emprunts à moyen et long termes)

Le montant des recettes ordinaires du budget général s’établit à 254,9MMDH en 2022 contre 228,4MMDH en 2021, soit une augmentation de 11,61%.

Le tableau ci-après récapitule l’évolution des recettes ordinaires du budget général par grandes catégories :

Répartition des recettes du budget général au titre de l'année 2022 en comparaison avec l'année 2021
Volume global des investissements publics

Pour l’année 2022, l’effort d’investissement global du secteur public, s’élève à 245 milliards de dirhams. Cette enveloppe est ventilée comme suit :

·      Le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement : 45 milliards de dirhams ;

·      Le budget général, les comptes spéciaux du Trésor et les services de l’État gérés de manière autonome, en neutralisant les transferts du Budget Général vers les Établissements et Entreprises Publics, les CST et les SEGMA : 88,9 milliards de dirhams ;

·      Les Établissements et Entreprises Publics : 92,1 milliards de dirhams ;

·      Les Collectivités Territoriales : 19 milliards de dirhams.

Français